Pierre ThomasPierre Thomas
Géologue, professeur à l’ENS Lyon, Laboratoire LGL

11 décembre 2018 - 18h30

A la NEF, 1 place du théâtre - Dijon

Entrée gratuite

Téléchargez l'affichette

 

 

Pour reconstituer les anciens environnements martiens, la Nasa a envoyé 3 robots géologues  mobiles, chargés d'étudier les roches et les affleurements martiens comme le ferait un géologue envoyé sur place.

Et tout ça dans le but de savoir si Mars a été habitable dans un passé Lointain. Spirit s'est posé (en 2004) dans une région marqué par un intense volcanisme en interaction avec de l'eau (volcanisme sous-lacustre probable). Toujours en 2004, Opportunity s'est posé dans une ancienne région où alternaient dunes et lacs salés acides. Sur Terre, ces lacs seraient peuplés de bactéries halophiles et acidophiles. En 2012, Curiosity s'est posé sur l'ancien delta d'une ancienne rivière qui se jetait dans un ancien lac temporaire,lac d'eau douce, parfaitement habitable par des bactéries terrestres "normales". Ce lac temporaire s'était établi sur les dépôts d'un lac plus ancien, plus grand et plus salés. Des bactéries marines terrestres auraient pu y vivre. En cet automne 2018, Curiosity est en train d'étudier les argiles déposés au fond de ce lac, pour y chercher d'éventuelles molécules carbonées.