200119 Vigie Ciel Fripon
Une des missions du programme de science participative Vigie-Ciel est de réunir des témoignages déposés sur le site vigie-ciel.org de personnes ayant observé un météore (phénomène lumineux lors de l’entrée d’un objet extra-terrestre dans l’atmosphère).

Le programme FRIPON (Fireball Recovery and Inter-Planetary Observation Network), quant à lui, utilise un réseau de caméras orientées vers le ciel pour enregistrer ces évènements.
Ce réseau couvre la France entière et s’étend au-delà des frontières avec une forte implantation en Italie du nord (réseau de caméras PRISMA).

 

200119 Vigie 001 200119 Vigie 002
 Réseau européen des caméras « fish-eyes »  Caméra FRIPON sur le toit de la faculté des Sciences de Dijon

 Le 1er janvier 2020, un bolide de taille significative a brièvement strié le ciel italien. Ce météore a été enregistré par 8 caméras PRISMA et vu par une cinquantaine de témoins qui se sont fait connaitre sur vigie-ciel.org.

200119 Vigie 003 200119 Vigie 004 

Il ne restait plus qu’aux responsables scientifiques de ces programmes de confronter et analyser ces données pour en déduire :
-    La durée et les altitudes hautes et basses du météore
-    La vitesse de l’objet et sa magnitude (luminosité) en fonction de l’altitude
-    L’orbite de l’objet atour du Soleil avant qu’il ne croise celui de la Terre

Et surtout.... une estimation la plus précise possible de son point de chute, là où il serait possible de retrouver une ou plusieurs météorites.
Ce qui fut fait le 4 janvier, suite à une information diffusée à la population. Un promeneur a ainsi récolté 2 météorites, totalisant une masse de 55 grammes.

200119 Vigie 005 200119 Vigie 006 

 Plus d’informations disponibles ICI