Thomas DurandThomas C. DURAND

Écrivain, dramaturge, vidéaste, vulgarisateur, directeur scientifique de l’Association pour la Science et la Transmission de l’Esprit Critique (ASTEC)
12 février 2019 - 18h30

Attention, changement de lieu. La conférence aura lieu :  Amphithéâtre Recoura, UFR Sciences & Techniques, 9 Avenue Alain Savary à Dijon
Entrée gratuite
Téléchargez l'affichette

Le rejet de la théorie de l’évolution est commun, il s’appuie sur des idéolo­gies, qui, elles-mêmes, sont le produit d’inférences mentales le plus souvent intuitives.

la creation adam michel ange
Les per­sonnes créationnistes ne le sont pas sans raison, et cette rai­son n’est pas liée à un déficit de leurs capa­cités cognitives, mais plutôt à la charge affective de représenta­tions mentales dont la remise en question est délicate. Nos croyances ré­pondent à des be­soins psycholo­giques, et le créa­tionnisme apporte un confort cog­nitif qui présente de nombreux points communs avec celui que procure le conspirationnisme : le recours systématique à une hypo­thèse fétiche dans l’explication du monde.

Il existe dans ces deux cas une mé­canique commune de la croyance, et la décrypter est le premier pas néces­saire si l’on veut y remédier.